dimanche 10 mars 2013

Art postal phase 1: comment créer des textures sur papier

Ma collègue et moi préparons une exposition qui aura lieu en mai dont le titre est "L'heure du thé". Étant deux fanatiques de thé, nous avons proposé à nos élèves ce thème, leur avons fait découvrir le monde du thé en préparant une dégustation en classe et nos projets ont tourné autour de l'univers du thé: portraits en thé, lanternes japonaises, cartes, logos, tasses en céramique... Projets et photos à venir sur ce blog (la confection des tasses y est déjà!)!



Pour que le vernissage de l'exposition soit un succès, les élèves enverront une carte postale à la maison pour inviter leur famille (ou un ami). Ce sont les profs d'arts de mon ancienne école qui m'ont donné le truc, et ça marche! De plus, c'est une excellente initiation à l'art postal et à la joie aujourd'hui presque oubliée d'attendre et de recevoir une lettre par la poste...

Un objet postal créé par une blogueuse
Ce projet est aussi le contexte parfait pour s'amuser avec les différentes techniques en arts plastiques. Cette année, j'ai envie de travailler les textures et la technique de gravure et d'impression.

L'important pour moi, dans ce projet, est de favoriser l'émerveillement grâce au jeu du hasard. Je vous présente donc en premier lieu une technique toute simple pour créer des textures vibrantes. Il y a bien sûr une multitude d'autres façons de créer des textures sur papier. Peut-être vais-je en proposer d'autres ici à l'occasion...


PAPIER TEXTURÉ AU PASTEL SEC



Vous aurez besoin de:







Il suffit d'égrener des pastels de couleurs et laisser tomber la poudre dans une assiette en styromousse remplie d'eau, puis d'y tremper le papier. Le premier trempage sera très coloré, avec parfois de jolies craquelures, créées probablement par les bulles d'air formées sous le papier.







Pour ce dernier test, le papier a été trempé deux fois, ce qui a créé une superposition des couleurs et de très jolies coulisses.

Si vous trempez directement un 2e papier, assurez-vous d'avoir tout d'abord mis assez de pigments de couleur dans l'eau pour qu'il en reste pour le 2e trempage. Le résultat marbré en vaut la peine!



Et comme Pâques s'en vient, pourquoi ne pas essayer avec les plus jeunes avec des oeufs?

Attention, une fois bien sec, le pastel redevient volatile.  Pour éviter de gâcher l'effet de texture, il faut appliquer un fixatif sur la surface sèche. Amusez-vous bien!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire